AdresseTéléphone
AdresseTéléphone
Actubouliste
Actubouliste
 

 
 
 
 
 
Championnes de France 2010
 
Vainqueurs de la Marseillaise
 
 
 
Séverine Roche et Raymonde Dran
 
 
Rétrospectives :
Ce dimanche devait se dérouler le Championnat Départemental féminin en solo....
 
En ce jour des Rameaux Séverine Roche gardera ses lauriers
 
On ne pouvait que s'y attendre, et par le biais d'une vidéo, le Président de La FFPJP Joseph Cantarelli a tenu à informer tous les licenciés de la décision prise par l'instance nationale.  En clair "...Plus de compétitions jusqu'au 30 juin " et une autre information qui tient plus d'un élan de solidarité, sur laquelle je reviendrai ultérieurement.
Restons pour l'heure sur l'aspect sportif.
Ce dimanche donc, les dames auraient dû se retrouver dans le fief de la Boule Modérée pour y disputer le Championnat Départemental en Tête à Tête... 
Face aux dispositions prises. J'ai simplement souhaité exercer un petit devoir de mémoire et revenir sur la précédente édition qui s'était déroulée sur le magnifique complexe de l'Amicale Bouliste Berroise...
Ainsi Séverine Roche gardera donc, ses lauriers....
Il ne faisait pas trop beau, le jour J, mais rien, qui ne puisse refroidir les ardeurs des 125 compétitrices qui prennent les ronds d'assaut.
Des joueuses dont l'objectif est de supplanter Stéphanie Fournier détentrice du titre obtenu en 2018 au pays des frères Lumière.
On se souvient que si aux sorties des poules, il n'y a pas trop de casse chez les favorites, c'est peu après que l'on voit l'espoir locale Morgane Hautemayou ou encore Lucette Espinas passer par le secrétariat, histoire de récupérer leur licence. Cette dernière baissant pavillon, au terme d'une partie de haute intensité, face à Nadia Lourdault.
En 1/16eme de finale, c'est Laure Sylvère, autre joueuse de premier plan qui s'incline devant Ghislaine Faralli.
On voit aussi, qu'Axelle Bernard vient à son tour récupérer sa licence victime de Raymonde Dran.
 
Fournier - Roche : Passage de témoin en 1/8e de finale
 
Il y a encore du beau monde, quand ce Championnat aborde sa phase active. 
Deux chocs attirent l'attention : Laura Vierjon - Sabine Fara d'une part et Séverine Roche - Stéphanie Fournier de l'autre.
Dans ces deux duels entre "Elyséennes" et "St Juliennes", ces dernières resteront sur le carreau. La tenante à genoux, la voie est libre, sur la route du titre.
Les deux vainqueurs se retrouveront en opposition en quart, et là, la championne de tir de précision du week-end précédent, on se souvient de Laura Vierjon, sera battue.
 
L'Elysée en force 
 
Nous retrouvions dans le dernier carré la locale Raymonde Dran et un trio de l'Elysée : Lysiane Bernard, Christine Courtiol et Séverine Roche. La Berroise qui revient depuis peu à la compétition s'ouvrira la porte de la finale en éliminant Lysiane Bernard, qui ne pourra venger sa fille. Elle sera rejointe par Séverine Roche qui dominera en roue libre sa partenaire de club.
Cette économie d'énergie sera pour le dernier acte, un facteur déterminant. 
En effet, faisant preuve de plus de fraîcheur Séverine Roche devenait la Reine en solitaire, laissant sa dauphine à quelques longueurs. 
 
 
Christine Courtiol le Graal à la ligue
 
Forte de ses lauriers, elle prendra quelques mois plus tard la route de Dijon pour y disputer le "France".
Quant à sa dauphine et ses demoiselles d'honneur, la route de la Bourgogne passera un mois plus tard par Brignoles.
Pour que la rétro soit complète, on se souviendra qu'à Brignoles Christine Courtiol a décroché le graal, au terme d'un véritable parcours du combattant. En effet, prendre tour à tour Agnès Viens et Sandrine Giniez Maurel qui soit dit en passant venait de dominer Lysiane Bernard, puis en demi -finale Raymonde Dran et pour le titre la Varoise Sandrine Manchon devenait une sacrée performance pour celle qui était devenue la "Poulidor" du circuit.
C'est donc un binôme Salonnais qui se rendra en Côte d'Or, pour y disputer le "France" en solo.
 
Francis Casanova 
 
 
Autour de Christine Courtiol et Raymonde Dran la Présidente Lucette Coste, la déléguée du 13 Sandra Chevalier et les dirigeants Varois (Photo F.C)
 
 
Elle est incontestablement et tout le monde s’accorde à le dire une joueuse exceptionnelle sur le circuit de la pétanque. Malgré son jeune âge elle possède déjà un palmarès des plus impressionnants. 4 fois championne d’Europe, en Hollande, en Slovaquie, et 2 fois en Espagne. 3 fois championne de France une fois en 2015 en triplette à Montauban et 2 fois en 2019, en doublette à Rumilly et en triplette à Saverdun. Dans la foulée de son titre de championne de France doublette elle remporte le mondial la Marseillaise Féminin 2019. Elle gagne de nombreux nationaux durant les périodes estivales et automates. Le dernier en date, fin Octobre, le supranational d’Orange dans le Vaucluse.
 
 
L'ÉTOILE BOULISTE SEPTEMOISE
de gauche à droite
Colette CocoYasmine MaPietra Annie AmbrosioLapetanqueuse GauchereRegine Brochard et Jennifer Cogno
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Focus :
 Ce week-end était plus particulièrement consacré aux Dames...De St André à Septèmes en passant par St Victoret, nous avons pu suivre….
 
 
Seraient-elles l'avenir de la pétanque ?
 
Le poète l'a chanté la femme est l'avenir de l'homme. Au royaume de la pétanque, dans le sud, la Présidente Lucette Coste, parfaitement relayée par les dirigeants des structures départementales de la région à l'image de la présidente Patricia Jeanjean, s'efforce de tout mettre en œuvre pour attirer la gente féminine vers ce sport. Dans les clubs, il y avait ce Week-end pas mal de manifestations organisées pour les dames. N'ayant point le don d'ubiquité, nous n'avons pu qu'effectuer un petit tour d'horizon….
 
Yvette Maceri-Joëlle Cousigné Bava brillantes à Septèmes ...
 
Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette première pour la Boule de l'étoile Septémoise en collaboration avec le groupe Bouliste du Grand Pavois aura connu un franc succès. En effet, avec 59 doublettes dans les ronds, à la bombe, Philippe Arcamone et son état-major avait de quoi se montrer scintillants. D'autant plus qu'Eric Escriva assure l'orchestration, qu'officient à l'arbitrage Roger Bosco et Jacques Montémarano, et que la Présidente du Comité des BdR Patricia Jeanjean les a assurés de sa présence.
 
Si l'on aborde la phase des "Poules" dans la fraîcheur matinale, il y a quelques duels qui s'annoncent chauds et attractifs. 
Les victimes de cette première phase seront invitées à prendre la voie dite de la consolante. 
 
Au fil des tours, la sélection se précise, avec Lysiane Bernard et Laura Vierjon qui ne peuvent entrer dans le Grand huit, à l'image d'Elisabeth Ruiz en compagnie de Lydie Lavaly ou encore Christine Courtiol associée à Yasmina Crespo. Force est de constater toutefois que le final s'annonce palpitant.
En quarts de finale c'est au tour des duos Brigitte Agostini - Emilienne Del Soccoro, Laure Sylvere- Josiane D’Amato entre autres de baisser pavillon.
Dans le dernier carré le duo Maceri - Coussigne Bava épingle Adeline Ménard et Corinne Serra avant de prendre le meilleur, après qu'André Molino le premier magistrat, eut lancé le bouchon de la Finale, sur le tandem Albertini- Debono. 
Remportant pour la circonstance un trophée acquis de haute et intense lutte.
 
C'est par la traditionnelle remise des prix que s’est terminée cette épreuve. Un pot de l'amitié offert par les deux clubs en présence d’André Molino le premier magistrat de la commune accompagné de Michèle Chiesa l’enfant de Septèmes et marraine du concours.
 
Laura, Léa, Marina, Melissa et Lorenza les "Nanas" en force
 
A Saint-Victoret, les jeunes se sont retrouvés pour disputer la deuxième phase du championnat des clubs, huit équipes quatre par catégorie sont parvenus à décrocher leur visa pour le rendez-vous de dimanche à Rassuen, où se déroulera la finale départementale.
 
Les qualifiés en Cadets / Juniors : Cabries/Salon - Orgon/Sénas - La Batarelle "A" - Gazeuse Istres "B" -  Amis St Julien /St Victoret - Pelissanne - Pelissanne/Plan de Cuques - Amis de St Julien.
 
En Benjamins / Minimes : Pelissanne "A" - Gazeuse Istres "A" et "B" - La Batarelle - Cabries/Galéjeurs - Amis St Julien/St Victoret - Pelissanne - Amis de St Julien.
 
On aborde là, l'emballage final, avec des parties bien indécises qui s'annoncent, pour l'obtention du titre départemental qui ouvrira la route du championnat de ligue, tremplin vers la route du France….
 
Terminons ce tour d'horizon par une petite remarque, en ce Week-end où les dames sont à l'honneur, quelques jeunes "Nanas" se sont mises en évidence dans leur équipe respective. Ainsi Laura Beduer à Pélissanne, Laurenza Clément de la Gazeuse d'Istres dont la cousine Stella, de plusieurs années son ainée, a déjà remporté de nombreux titres dans la spécialité, avec les Amis de St Julien, Léa Navarro et Marina Parti dont le frère Kevin a déjà beau palmarès ou encore la "Bronzée" Mélissa Mordenti qui est sélectionnée de zone pour détection en équipe de France. Ces jeunes filles ont toutes prises une part prépondérante dans la qualification de leur équipe pour ce Week-end à Rassuen. Ces jeunes "Nanas" méritaient bien, en ce jour de gloire pour les dames un petit clin d'œil et un grand bravo, pour leurs performances.   
Francis Casanova
 
Courtiol, Roche et Masse frappent fort
 
Ce dimanche 14 Avril 2019, nous sommes à Rognonas !
Dans le nord du département des BdR, Non loin de la Cité de Mireille Mathieu. Par une température que seuls les pingouins pourraient apprécier, qui plus est sur un site balayé par un petit piquant "mistralet".
Autant d'ingrédients qui n'incitent guère à la pratique de la pétanque.
Pourtant elles sont 129, ces dames qui ont validé leur engagement, ce qui représente 43 Triplettes, dans les ronds, qui vont prendre le départ de ce Championnat Départemental.
L'épreuve débute par la traditionnelle phase de poules, dont La "No 1" attire notre attention. En effet, on y retrouve les Triplettes emmenées par Morgane Hautemayou, Sylvie Tarin et Audrey Arnaud.
Excusez du peu !
Si cette dernière reste sur le carreau, on note que les favorites sont sorties pour l'essentiel de cette phase avec bonheur....
 
Roche et Masse frappent encore !
 
L'année dernière pour l'ultime dimanche d'Avril, nous sommes au Pays du Roy René, au Boulodrome de La Boule des Canourgues, avec à l'orchestration la présidente Patricia Jeanjean.
Avec pas loin d'une cinquantaine de "couples" sur la ligne de départ. 
L'histoire retiendra, qu'après avoir vu les tenantes (lire plus haut) tombées en quart de finale, la voie royale était libre.
Quelques Heures plus tard, le témoin était transmis. 
La Boule de l'Elysée arrivait même en force dans le dernier carré, avec les duos Courtiol - Micciche et Roche - Masse qui allaient prendre respectivement le meilleur sur les tandems Macery - Audry et Hautemayou - Carel. 
Au terme de cette finale au parfum de duel fratricide Séverine Roche et Cécile Masse d'alors, Roulant du présent, vont s'imposer et obtenir le droit d'aller au "France" à Rumilly (74), les 6 et 7 juillet. Tout juste avant de venir se replonger le 9 au Parc Borély, dans le GP féminin La Marseillaise Derichebourg. 
Quant aux vice-championnes et aux demi-finalistes la suite passera par le Championnat de Ligue au Pontet....
 
La "Roche" c'est du solide !
 
Je mettrai en évidence la performance réalisée au cours de cette saison 2019, par Séverine Roche qui a réalisé le parcours plus que parfait, en s 'octroyant les Trois titres chez les féminines. 
Signe que La Roche c'est du solide !
 
Francis Casanova 
 
Lysiane Bernard - Laura Vierjon en rouleau compresseur 
 
C'est le 17 Juin à Berre que s'est déroulé le CD doublettes 2018. Il y avait à la bombe 78 binômes dans les ronds.
Tous venus chercher un visa pour Fréjus ou de déroulera le France de la spécialité, 
Les 7 et 8 juillet prochains.
Ce sera dans la foulée du GP Féminin La Marseillaise Derichebourg des 3 et 5 Juillet.
Après s'être sorti sans coup férir de leur poule le tandem Laura Vierjon - Lysiane Bernard et bon nombre de postulantes vont observer la pause repas.
On remarque toutefois, que peu avant ce temps de repos, certaines "formule 1" et prototypes ont connu des problèmes, des ennuis mécaniques qui les ont poussés vers la sortie de route voire l'arrêt au stand. Ainsi tel est le cas pour les équipages Sabine Fara - Mireille Pellissier et Nadège Grimault - Stéphanie Munoz ou encore celui conduit par Laure Sylvère. 
 
Les locales manquent le dernier carré….
 
Alors que l'on va aborder la route des quarts, c'est le duo au fort potentiel composé de Christine Laprade - Véro Randrianarizafy qui quittent la scène.
Sensation au terme des quarts de finale, avec l'élimination des vice-championnes 2017 à savoir Morgane Hautemayou et Christelle Carel battues par le duo Boyer - Picard. 
Pour ces dernières cette performance restera sans lendemain, elles vont se voir fermer les portes de la finale par le double Amandine Fossat - Corinne Mattei. Lesquelles vont pour l'occasion retrouver Lysiane Bernard - Laura Vierjon qui ont pris le meilleur sur Christine Courtiol - Laetitia Caron.
Dans ce dernier assaut Bernard et sa partenaire vont réaliser la meilleure entame. Loin de baisser les bras Mattei et Fossat, vont avoir une réaction que l'on pense salutaire, mais c'est sans compter sur la puissance du binôme adverse, qui sentant souffler le vent du boulet, repart de plus Belle et Tel un rouleau compresseur déroule pour la gloire.
Ainsi donc, après leur titre en Triplettes accompagnées de Christelle Silve qui va les conduire à Figeac, le tandem Lysiane Bnard - Laura Vierjon prendra la direction de Fréjus.
 
 
Francis Casanova 
 
Lysiane Bernard - Laura Vierjon en rouleau compresseur 
 
C'est le 17 Juin à Berre que s'est déroulé le CD doublettes 2018. Il y avait à la bombe 78 binômes dans les ronds.
Tous venus chercher un visa pour Fréjus ou de déroulera le France de la spécialité, 
Les 7 et 8 juillet prochains.
Ce sera dans la foulée du GP Féminin La Marseillaise Derichebourg des 3 et 5 Juillet.
Après s'être sorti sans coup férir de leur poule le tandem Laura Vierjon - Lysiane Bernard et bon nombre de postulantes vont observer la pause repas.
On remarque toutefois, que peu avant ce temps de repos, certaines "formule 1" et prototypes ont connu des problèmes, des ennuis mécaniques qui les ont poussés vers la sortie de route voire l'arrêt au stand. Ainsi tel est le cas pour les équipages Sabine Fara - Mireille Pellissier et Nadège Grimault - Stéphanie Munoz ou encore celui conduit par Laure Sylvère. 
 
Les locales manquent le dernier carré….
 
Alors que l'on va aborder la route des quarts, c'est le duo au fort potentiel composé de Christine Laprade - Véro Randrianarizafy qui quittent la scène.
Sensation au terme des quarts de finale, avec l'élimination des vice-championnes 2017 à savoir Morgane Hautemayou et Christelle Carel battues par le duo Boyer - Picard. 
Pour ces dernières cette performance restera sans lendemain, elles vont se voir fermer les portes de la finale par le double Amandine Fossat - Corinne Mattei. Lesquelles vont pour l'occasion retrouver Lysiane Bernard - Laura Vierjon qui ont pris le meilleur sur Christine Courtiol - Laetitia Caron.
Dans ce dernier assaut Bernard et sa partenaire vont réaliser la meilleure entame. Loin de baisser les bras Mattei et Fossat, vont avoir une réaction que l'on pense salutaire, mais c'est sans compter sur la puissance du binôme adverse, qui sentant souffler le vent du boulet, repart de plus Belle et Tel un rouleau compresseur déroule pour la gloire.
Ainsi donc, après leur titre en Triplettes accompagnées de Christelle Silve qui va les conduire à Figeac, le tandem Lysiane Bnard - Laura Vierjon prendra la direction de Fréjus.
 
 
Francis Casanova 
 
 
 
 
 
 
 
Courtiol, Roche et Masse frappent fort
 
Ce dimanche 14 Avril 2019, nous sommes à Rognonas !
Dans le nord du département des BdR, Non loin de la Cité de Mireille Mathieu. Par une température que seuls les pingouins pourraient apprécier, qui plus est sur un site balayé par un petit piquant "mistralet".
Autant d'ingrédients qui n'incitent guère à la pratique de la pétanque.
Pourtant elles sont 129, ces dames qui ont validé leur engagement, ce qui représente 43 Triplettes, dans les ronds, qui vont prendre le départ de ce Championnat Départemental.
L'épreuve débute par la traditionnelle phase de poules, dont La "No 1" attire notre attention. En effet, on y retrouve les Triplettes emmenées par Morgane Hautemayou, Sylvie Tarin et Audrey Arnaud.
Excusez du peu !
Si cette dernière reste sur le carreau, on note que les favorites sont sorties pour l'essentiel de cette phase avec bonheur.
 
Les tenantes rapidement déchues
 
Quant à Sylvie Tarin, elle glissera au Tour suivant face aux futures championnes.
S'il faisait déjà froid, c'est en début d'après-midi que grondera le tonnerre, en effet, Yvette Maceri et la famille Audry vont féclencher la foudre en sortant les tenantes Laura Vierjon, Lysiane Bernard qui cette année sont accompagnées de Marie Micciche qui a remplacé Christelle Silve.
En quart de finale, le choc qui attire l'attention oppose les Marseillaises des Amis de St Julien emmenées par Stéphanie Fournier, aux joueuses de Salon conduites par Laetitia Caron. Les phocéennes en mode diesel, vont souffrir mille maux, elles vont effectuer quelques "turn-over", avant de trouver La bonne carburation. A dire vrai, on peut penser que ce sont surtout les Elyséennes qui se sont fourvoyées....
Dans le dernier carré, les joueuses de La Boule des Pins avec à leur tête Eliane Brocca, ont un peu le statut d'invités surprises. Elles ont jusqu'alors réalisé un parcours sans faute.  A ce stade elles vont s'incliner face aux futures lauréates.
Dans l'autre demi-finale, les Berroises Morgane Hautemayou, christelle Carel et Axelle Bernard vont baisser pavillon face aux Stéphanie Fournier, Mireille Pellissier et Sabine Fara. 
 
Le dernier acte, se jouera bien tardivement et dans par un froid glacial, qui plus est, après une journée bien chargée, on peut craindre sur la qualité du spectacle. Il n'en sera en fait rien, la prestation des deux trios, va réchauffer l'atmosphère, il va y avoir un lourd suspense avant que les "Elyséennes" s'imposent 13 - 9 et obtiennent en même temps que leur titre de championnes départementales, un visa pour Saverdun dans l'Ariège, où se déroulera le France de la spécialité les 20 et 21 Juillet 2019.
Quant aux vice- Championnes et les deux triplettes demi-finalistes, l'objectif d'aller dans l'Ariège passe par le Championnat de ligue qui se déroulera à Gréoux - les - Bains le 30 Mai.
 
Un brin d'humour ! Le dernier coup de Masse
 
Pour la petite histoire les championnes du 13 sont parties seules au "France" et dans l'Ariège elles n'ont pas trop brillé....
Seul point de Bonheur pour Cécile Masse qui depuis, a convolé en justes noces, pour devenir Cécile Roulant.  Ainsi nous venions de vivre et connaître le dernier coup de Masse ! 
 
Francis Casanova